Perdre son pays dans l’enfer de Homs

Crédit : Annik MH De Carufel - Le Devoir
Crédit : Annik MH De Carufel – Le Devoir

Publié le 31 décembre 2015.

Nouvelle année, nouvelle vie. Alpert Drezi, Amal Al-Haddad et leur fille Celine viennent de débarquer à Montréal, les deux pieds dans la neige. À bord d’un avion nolisé par le gouvernement fédéral, en compagnie de près de 300 autres réfugiés, la famille a renoué avec « l’avenir et la paix », dit Nizar Rezek, l’oncle d’Alpert, traducteur pour l’occasion.

Lire la suite : Perdre son pays dans l’enfer de Homs 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s