Entrevue avec le rapporteur spécial de l’ONU pour les droits de l’homme

Crédit : Jacques Nadeau / Le Devoir
Crédit : Jacques Nadeau / Le Devoir

La migration « dans les gènes », l’espèce humaine a « conquis la planète en se déplaçant ». Et le mouvement n’est pas près de se tarir, avertit François Crépeau. Alors que l’Europe aura vu plus d’un million de migrants entrer sur son territoire en 2015, le rapporteur spécial des Nations unies pour les droits de l’homme et des migrants renouvelle son appel à organiser ces flots plutôt que de tenter de les empêcher. Rigoureux et lucide, il jette un regard pragmatique, mais sensible, sur la situation.

Source: Ouvrez les frontières! | Le Devoir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s