Remettre la vie en marche sans les touristes

Un peu plus d’un mois après le séisme au Népal, alors que le financement des secours s’essouffle, la reconstruction s’annonce longue et éprouvante. Le tourisme, principale activité économique du pays, souffre aussi déjà de la désertion des étrangers. Laprak, village du district de Gorkha, constitue un microcosme emblématique à ce titre.​

Lire la suite : Remettre la vie en marche sans les touristes | Le Devoir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s