Fonctionnaires dans les limbes de l’État argentin

En Argentine, travailler comme fonctionnaire veut souvent dire se passer de salaire pendant plusieurs mois. À l’origine du drame, un inextricable fouillis administratif.

Natalia Tamara Rosa ouvre une porte haute de trois mètres sur la pièce qu’elle loue à Buenos Aires, à la fois chambre, bureau et salon. L’endroit est bien aménagé et la femme de 27 ans est avenante, même s’il y a plus de 4 mois qu’aucun salaire ne lui a été versé. Elle n’est pourtant pas chômeuse, puisqu’elle travaille à temps plein à la coordination d’un programme du ministère fédéral de la Santé.

Un long fleuve tranquille, le travail de fonctionnaire? Faux, du moins pas en Argentine où, dans le secteur public, il est fréquent qu’un employé attende des mois avant d’être payé. Le fonctionnaire typiquement soumis à ces délais est jeune, en situation précaire et sans recours.

ARTICLE PUBLIÉ DANS JOBBOOM EN AVRIL 2014 (cliquez pour lire la suite)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s